HEY IS DEE DEE HOME

HEY IS DEE DEE HOME

C’est en 1974 à New York que se forme l’un des groupes mythiques de la scène punk-rock, les Ramones. Avec leurs jeans déchirés, leurs blousons en cuir noir et leurs riffs insistants, ils furent les pionniers du mouvement, et lui gagnèrent ses lettres de noblesse. En 1989, Dee Dee Ramone, bassiste du groupe et l’un de ses membres fondateurs, quitte les Ramones et se lance dans une carrière solo, avant de les retrouver brièvement à la fin des années 90.
Dans Hey Is Dee Dee Home, Lech Kowalski réalise une interview de celui qui composa les plus grands morceaux des Ramones. Filmé en plans fixes, assis seul au milieu des ténèbres, la vulnérabilité de cette figure légendaire du rock est encore accentuée par un éclairage qui creuse les traits de son visage. Dee Dee nous livre les démons d’une vie faite d’extrêmes, et dresse le portrait de l’univers de la punk, très sex, drug and rock’n’roll. À travers le catalogue de ses nombreux tatouages, chacun relié à un événement marquant, il revient sur sa carrière, ses amis musiciens, son naufrage dans la drogue et ses tentatives pour en sortir.
À la fin de l’interview, les applaudissements de l’équipe de tournage sortent Dee Dee de sa solitude et le ramènent parmi les vivants. Ce répit ne sera pourtant que de courte durée, puisqu’il sera retrouvé mort quelques semaines plus tard, victime d’une overdose d’héroïne.

I PAY FOR YOUR STORY

2017 - 86 mm

HOLY FIELD HOLY WAR

2013 - 105 MN

FUCK

2009 - variable

POLICE FORCE OUVRIERE

2009 - 12 mm

WINNERS AND LOSERS

2007 - 75 mm

A L'EST DU PARADIS

2005 - 105 mm

CAMERA GUN

2003 - 29 mm

ON HITLER'S HIGHWAY

2002 - 81 mm

BORN TO LOSE

2001 - 104 mm

THE BOOT FACTORY

2001 - 104 mm

ROCK SOUP

1984 - 87 mm

CHICO & THE PEOPLE

1991 - 20 mm

GRINGO

1981 - 90 mm

DOA

1981 - 90 mm

BREAKDANCE TEST

1984 - 6 mm

WALTER AND CUTIE

1978 - 25 mm

SEX STARS

1977 - 85 mm

Les films de lech kowalski © revolt cinema